La gestion de l’onomastique en Algérie durant la colonisation française et après l'indépendance : étude critique des textes juridiques

Du 01/01/2019

Au 31/12/2021

Chef de projet : RASSOUL Mahfoud

 

Membres de l’équipe :

BENAMARA Larbi

RASSOUL Abdelkader

DERRADJI Lyazid

 Problématique

L’étude des textes juridiques relatifs à la gestion onomastique en Algérie constitue un objet de recherche intéressant. Elle nous permettra en effet de comprendre les tenants et les aboutissants des politique(s) qui sont à l’origine de ces textes d’une part et l’impact qu’ils ont eu sur l’évolution de la dénomination des lieux et des personnes d’autre part.                                                

    Nous explorerons deux périodes charnières de l’histoire de l’Algérie, qui ont été déterminantes dans le devenir du système dénominatif national :

  1. la période coloniale où l’administration coloniale s’est ingéniée à débaptiser/rebaptiser les personnes et les lieux selon leurs paradigmes socioculturels.
  2. la période de l’indépendance durant laquelle l’état algérien s’est intéressé à la réappropriation de ses constantes nationales.

    Pour ce faire, des textes de loi, des décrets et des arrêtés ont été produits (par exemple, loi Warnier de 1873 ou celle relative à l'état-civil du 23 mars 1882 et la loi de 1962 sur la dénomination toponymique).

    Ainsi le système de dénomination en Algérie a connu différentes phases évolutives travers son histoire. (O. Yermeche, 2008) Les instances coloniales qui se sont succédées sur le territoire ont bouleversé le système onomastique national en voulant imposer à chaque fois leurs valeurs civilisationnelles et leurs codes de dénomination (opérations successives de débaptisation/ rebaptisation des lieux et de nomination des personnes).

   Ce projet a pour tâche d’ « éplucher » tous les textes législatifs produits à cet effet durant les deux périodes précitées. Nous nous fixons pour objectif de répondre à la problématique suivante :

  1. Selon quelles procédures, la gestion onomastique s’est-elle effectuée ?
  2. Comment et sous quelles formes, ces textes juridiques qui ont régi et qui régissent encore l’onomastique en Algérie ont-ils été édictés pendant ces deux moments historiques?
  3. Quels sont les contextes de production de ces textes juridiques?
  4. Sur quels présupposés idéologico-politiques se fondent-ils ?
  5. Quels sont les effets de ces textes juridiques sur la gestion onomastique en Algérie ?

    Ce projet se focalisera sur :

Rock for you