Les principes de la normalisation des noms géographiques : expérience(s) algérienne(s) en la matière, depuis l’indépendance à nos jours.

Du 01/01/2019

Au 31/12/2021

Chef de projet : ATOUI Brahim

 

Membres de l’équipe :

NAHALI Djamel

BENGOUA Soufiane

 Problématique

Ce projet est le complément, qu’on pourrait qualifier également de prolongement,  de plusieurs projets de recherche menés auparavant, par plusieurs équipes avec des approches  et des méthodes propres à  la linguistique en particulier et aux sciences sociales en général.  Ces recherches académiques  axées sur l’étude des toponymes et/ou des anthroponymes, étaient des études dites onomastiques avec des méthodes en quasi-totalité liées  à la linguistique.  Ce projet de recherche, se propose d’étudier la toponymie algérienne d’un point de vue administratif, politique, normatif et dans sa conformité avec les  normes internationales notamment celles du Groupe des Experts des Nations Unies sur la Normalisation des Noms Géographiques. Cette recherche proposée si elle continue à faire appel aux méthodes propres à la linguistique, s’appuiera   beaucoup plus,  sur celles des sciences géographiques en montrant  la forte relation qui existe entre le toponyme, l’espace et le local   qu’il désigne  et par conséquent de la nécessité  de sa normalisation.  

Notre monde actuel, sans frontière du point de vue de l’échange et de la circulation des informations et des communications, la confusion dans les noms de lieux et la mobilité orthographique d’un même nom de lieu, contribue à rendre celles-ci des plus difficiles et favorisent ainsi l’installation d’un désordre concourant entre autres, à une perte de temps et d’argent. C’est à ce titre, qu’il faut absolument, les préserver, les protéger et les normaliser.

Les normaliser car ils reflètent, l’histoire et la culture d’un pays, d’une société ou d’une population donnée. Ils sont porteurs de plusieurs messages : message culturel, historique, anthropologique, sociologique, politique, etc.  Ils font partie intégrante du patrimoine culturel immatériel commun d’un pays, d’une nation.

Outre, l’intérêt culturel, historique, identitaire, politique, que véhiculent les noms de lieux, la normalisation de ces derniers est une urgence et d’une importance certaine du point de vue économique. Ces noms écrits correctement ont une utilité pratique, particulièrement dans le domaine des transports, des communications, le commerce, le tourisme, la cartographie, le recensement, les statistiques, le cadastre etc.

La normalisation des noms géographiques et leur écriture sous une forme orthographique exacte éviterait de très nombreuses confusions ; L’efficacité des communications aussi bien au niveau national, qu’au niveau international, dépend en grande partie de l’utilisation correcte des noms de lieux que ce soit sur les documents officiels, sur les cartes, dans les médias, sur les panneaux routiers,   ainsi pour la cartographie numérique à l’instar de : e-commerce, googlemap …etc.

Rock for you