Séminaire: La condition des femmes en Algérie et dans les pays du Maghreb aujourd'hui: entre droit, politique et religion

Organisée par l'équipe de recherche /CRASC: Femmes élues et représentation politique

Le jeudi 17 mars 2016 à 09h00.

(Au siège du CRASC).

La condition des femmes sur les plans juridique, politique et religieux, dans les pays du Maghreb fait l’objet d’une profusion d’écrits de recherches et d’analyse en sciences sociales. Aussi, force est de constater que  cette question a été au centre des luttes et revendications des associations féminines durant notamment, ces dernières trente années.

Les changements qui ont été opérés dans  le code de la famille  en Algérie, au Maroc et en Tunisie, sont considérés comme une avancée. Ils suscitent encore des  débats sur la place réelle  des femmes eu égard aux droits fondamentaux, notamment d’égalité entre les sexes. Toutefois, il est à remarquer que malgré les changements qualitatifs au niveau démographique : recul de l’âge du mariage,  baisse de la fécondité, scolarisation et  formation des femmes outre une insertion socio-économique en augmentation (quoique encore limitée au regard des potentialités existantes), la condition des femmes reste aussi marqués par les pesanteurs socioreligieuses.

Dans ce contexte, l’émergence des femmes constitue un enjeu important du  développement  des   sociétés. Le rapport du PNUD  sur le développement du monde arabe  a mis en exergue  que l’une des  causes de son  retard  réside dans  la condition des femmes.  De ce fait, le  processus d’émancipation des femmes demeure contrarié par les limites du politique. La persistance de ce paradoxe participe au maintien des rapports de genre asymétrique. Il dénote d’une résistance au changement, d’une « révolution inachevée » selon la formule de K. Kateb.  Cette situation interpelle à la fois le droit,  la religion et le politique au sens de la gouvernance. 

La journée d’étude a pour objectif de mettre en exergue les recherches actuelles relatives à la condition des femmes. Il s’agit également de s’interroger sur les différentes modalités de résistance au changement en tenant compte des débats inhérents au statut des femmes et à la problématique du genre dans les sciences sociales (dans leur diversité et pluridisciplinarité).

 

le programme en PDF:

Unités de recherche

- UCCLLA  : Cité Bahi Amar, Bloc A, N°1 Es-Sénia BP 1955 -El M'naouer 31000 Oran, Algerie. Tél / Fax : +213 (0) 41.55.42.48 / E-mail : ucclla @ crasc.dz

- URTT : Cité Bahi Amar, Bloc A, N°1 Es-Sénia BP 1955 -El M'naouer 31000 Oran, Algerie. Tél / Fax : +213 (0) 41.55.42.46 / E-mail : urtt @ crasc.dz

- RASYD : Université de Blida 2, El Afroun, Algerie / E-mail : rasyd @ crasc.dz

-TES : Faculté des Arts et de la culture, Université de constatine 3 constantine, Algerie. E-mail : tes @ crasc.dz

Coordonnées

+213 41 62 06 95
+213 41 62 07 03
     +213 41 62 07 05
     +213 41 62 07 11

 +213 41 62 06 98
 +213 41 62 07 04 

contact @ crasc.dz

C.R.A.S.C. B.P. 1955 El-M'Naouer Technopôle de l'USTO Bir El Djir 31000 Oran