Objectifs

L’École Doctorale Nationale en Anthropologie a pour objectif de former des étudiants titulaires d’une licence en sciences sociales. A titre transitoire, sont admises les licences en sociologie, psychologie, démographie, et langue et culture Amazigh.

Le principe de la formation dans le premier palier est celui d’une reconversion solide au domaine de l’anthropologie. Cette formation a donc comme souci majeur un resserrement sur des enseignements visant à maîtriser les grandes évolutions, les grands champs et les principaux outillages de cette discipline. Cependant elle doit être attentive aussi au fait que cette discipline connaît des débats à l’heure actuelle dans le sillon de la modernisation des sociétés et de la mondialisation. Par ailleurs, la formation doit mettre en perspective les usages possibles du savoir et de la démarche anthropologique dans les contextes des sociétés non occidentales.

A cet égard, il est important de montrer, à partir d’un enseignement central, les convergences de la sociologie et de l’anthropologie. Les chercheurs immergés dans les sociétés du sud savent, qu’aujourd’hui, le regard croisé de ces deux disciplines est plus fructueux, car il correspond à l’état réel des sociétés où modernité – modernisation- mondialisation (sociologie) se conjuguent avec des ressorts endogènes individuels toujours en œuvre (anthropologie).

Le profil de l’anthropologue qu’il faudra former ne peut en aucun cas être une reproduction à l’identique de celui des institutions qui en restent encore, ou principalement, à l’anthropologie comme regard éloigné sur l’autre. Il est possible de pratiquer une anthropologie qui ne renie pas l’héritage global de la discipline mais qui est sensible aux nécessaires confrontations avec le réel local.

L’anthropologie étant comparaison, les enseignements doivent veiller à ouvrir sur des terrains variés, en l’occurrence et au minimum sur le Maghreb en attendant de réunir la possibilité de se tourner vers l’Afrique et le monde arabe. Une accumulation remarquable existe sur ces terrains.

L’ambition est donc de transmettre un savoir décloisonné qui soit une garantie pour une formation de qualité.

Enfin, il faudra veiller à ce que les étudiants soient dotés d’un bagage méthodologique propre à l’anthropologie et soucieux de pratiquer le métier sur des terrains concrets.

Le bilan de l’habilitation de l'EDA a permis de:

Les disciplines (branches) de l'EDA sont:

Rock for you