Historical anthropology of violence in colonial situations

Du 01/07/2014

Au 30/06/2017

Project supervisor : SIARI TENGOUR Ouanassa

Team members :

ADEL Khedidja

BENKADA Sadek

SOUFI Fouad

REHAÏL Tayeb

SELLAL Achour

MOHAND AMER Amar

Problématique

L’ensemble des axes de recherches se veulent une approche du fait colonial et de ses épisodes violents, à la lumière des renouvellements historiographiques. Les thèmes concernent aussi bien les violences propres à l’intrusion coloniale qui impliquent des rapports de domination colonisateur-colonisé (effets de la conquête, les institutions coloniales, le régime pénitencier, les discriminations socio-politiques, les violences symboliques) que les violences internes à la société algérienne et générées par la présence coloniale. L’exemple de la rupture des liens de solidarité dus aux expropriations et à l’application des lois foncières est révélateur des profondes mutations qui affecté la société algérienne et « retourné » l’espace. L’anthropologie historique et culturelle permet d’investir les univers sociaux et culturels et de rendre compte des bouleversements et traumatismes vécus par ceux qui sont demeurés jusque-là sans voix.

Rock for you