Cycle des conférences du CRASC: La diaspora économique algérienne : quelle réalité et quel apport

Animée par Aziz NAFAA, CREAD, Alger

Le dimanche 19 mars 2017 à 14h00

(Au siège du CRASC).

 

Le résumé

Aujourd’hui, le lien migration internationale des compétences et le développement du pays d’origine est reconnu et soutenu par beaucoup d’acteurs. Par l’effet de la globalisation et le développement des réseaux, la migration devient transnationale et circulatoire et permet de nouer des liens entre le pays d’origine, le pays d’accueil et le reste du monde. Cette nouvelle réalité, place la diaspora comme un acteur incontournable dans les dynamiques de croissance des pays en développement ainsi que les pays d’accueils. Des expériences, tels que, les pays comme l’Inde, la Chine, Taiwan ou la Corée du Sud,… etc., sont des exemples illustratifs de ce rôle tangible des diasporas (Saxenian (2002, 2006, Meyer 2008, OCDE, B.M, GEM 2013,…).

 La littérature du « Brain Gain » qui prône le rôle actif et positif de la migration dans le développement économique du pays d’origine par le transfert de fonds, le développement du capital humain ou le transfert de la connaissance, se voit, dans le contexte actuel, élargit à d’autres effets concrets et mesurables, tel que l’entreprise. Notre intérêt est particulièrement porté sur l’apport de la diaspora dans le déploiement de l’investissement et de l’entrepreneuriat innovant comme levier de croissance par la création de richesse et de diversification de l’économie. En effet, les diasporas disposent de moyens financiers, de compétences techniques, sont entrepreneures ou à la tête de grandes entreprises ou de multinationales dans les pays d’accueils et elles opèrent dans le secteur des technologies avancées. N’est-ce pas là, une véritable opportunité pour l’Algérie qui ambitionne de créer sa richesse en diversifiant son économie productive et de préparer l’après pétrole en prônant une politique économique basée sur l’investissement.

L’objet de mon intervention est de présenter, à partir d’un travail empirique, la réalité des investissements de la diaspora en Algérie, son potentiel apport dans le développement de l’entrepreneuriat productif et innovant. Notre recherche a touché 174 entrepreneurs de la diaspora algérienne en activité ou en processus d’investissement. Nous avons été à la rencontre des personnes de la diaspora, dans le cadre d’une enquête qualitative et quantitative, pour les interroger sur leur parcours socioprofessionnel, leurs motivations à venir investir en Algérie, les secteurs d’activités investis, leur rapport avec les politiques publiques, les difficultés rencontrés, la relation historique avec l’Algérie.

 

Unités de recherche

- UCCLLA  : Cité Bahi Amar, Bloc A, N°1 Es-Sénia BP 1955 -El M'naouer 31000 Oran, Algerie. Tél / Fax : +213 (0) 41.58.32.84 / E-mail : ucclla@crasc.dz

- URTT : Cité Bahi Amar, Bloc A, N°1 Es-Sénia BP 1955 -El M'naouer 31000 Oran, Algerie. Tél / Fax : +213 (0) 41.58.32.84 / E-mail : urtt@crasc.dz

- RASYD : Université de Blida 2, El Afroun, Algerie / E-mail : rasyd@crasc.dz

-TES : Faculté des Arts et de la culture, Université de constatine 3 constantine, Algerie. E-mail : tes@crasc.dz

Coordonnées

+213 41 62 06 95
+213 41 62 07 03
     +213 41 62 07 05
     +213 41 62 07 11

 +213 41 62 06 98
 +213 41 62 07 04 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

C.R.A.S.C. B.P. 1955 El-M'Naouer Technopôle de l'USTO Bir El Djir 31000 Oran